Wednesday, July 26, 2006

La Guerre 2.0

Depuis le début du conflit Israélo – Hezbollah on peut lire sur toutes les pages de la cyber nation, des réactions pour ou contre.

 

Chacun y va de sa petite démonstration, de sa phrase assassine, colporte des rumeurs, dit des vérités sans y croire vraiment – bref, la planète a les yeux rivés sur une bande de terre de 20.000 kilomètres carrés. Mais presque personne ne connaît la région, ses dirigeants, l’historique des relations.

 

Pour ma part cela fait 13 ans que j’habite en Israel, que je vis au quotidien les problèmes, les peurs et les inquiétudes. Toutes ses craintes qui n’existent pas chez ceux qui nous combattent. Ni à Tunis, ni à Marrakech, ni à Tripoli, ni même à Beyrouth il est dangereux d’aller boire un café ou monter dans un bus.

 

50 ans que nous nous battons pour exister en faisant de ce petit état un modèle de démocratie. Des arabes siège au parlement Israélien, les droits des Arabes Israéliens sont identiques à ceux des Juifs Israéliens. L’accès à l’education, à l’université est facilité pour les Arabes citoyen Israélien. Et cela aucun de nos voisins ne le fait pour les communautés juives vivant sur leur sol. En Iran, les juifs sont arrêtés pour le simple fait d’être juifs…idem en Libye. Pire, pour se rendre dans certains pays du Golf, il faut signer une déclaration de non judaïcité!!!

 

Revenons en au Hezbollah, qui s’est déclaré parti de résistance contre l’occupation Israélienne en 1982. Depuis le départ des troupes Israéliennes du Liban en 2000 ordonné par Barak, le Hezbollah s’est retrouvé au chômage technique. Depuis cette date, le Hezbollah qui risquait de perdre toute légitimité dans la région n’a cessé de multiplier les attaques contre Israel. De nombreuses tentatives d’incursion en sol Israélien, des attentats revendiqués, des roquettes lancées, des centaines de déclarations haineuses puis récemment l’enlèvement de soldats Israéliens Nos gouvernants n’avaient d’autres choix que de stopper l’escalade de violences qui met en péril le fragile équilibre dans la région.

 

La riposte n’est pas disproportionnée, elle est ciblée et préparée de manière minutieuse. Je vous pose une question : quel aurait été le nombre de victimes Israéliennes si le rapport de force était inversé? 20.000, 200.000 morts ??

 

On parle facilement de réponse disproportionnée. 6 années durant lesquelles 18 soldats on été tues, des attentats en pagaille avec en fond de toile la main des Syriens et des Iraniens. 6 années pendant lesquelles, les différents gouvernants israéliens ont tout tenté pour arriver à une paix durable avec nos voisins. Evacuation du Sud Liban par Ehud Barak, évacuation de dizaines de localités en Judée Samarie, en janvier 2004 Israël a libéré 436 prisonniers arabes en échange d'un espion israélien et des corps de trois soldats israéliens.

Vous ne pensez pas que c’est disproportionné? 436 prisonniers contre 3 cadavres !!! Personne ne s’en est ému à l’époque.

Les caricatures de Mahomet qui ont engendrés des dizaines de morts pendant des manifestations orchestrées contre les démocraties occidentales. Ce n’est pas disproportionné comme réaction à 12 dessins dans un journal Norvégien ?

 

Israel est une vraie démocratie, garante de toutes les religions. Cela me fait sourire quand on parle du Liban comme carrefour des religions. Combien de juifs au Liban…une centaine d’après les statistiques…Quel carrefour !

En Israel, TOUTES les religions co-habitent, et de manière assez harmonieuse. D’ailleurs c’et cette co-existence des peuples que le Hezbollah veut détruite en visant Nazareth. 2 enfants arabes tués par des roquettes de ‘frères’ voulant libérer un peuple. Quelle libération !!

 

Les Palestiniens se plaignent de ne pas avoir de moyens financiers, et pourtant la communauté internationale à verser plus de 300 milliards de dollars. 300 milliards de dollars partit soit dans la corruption des dirigeants ou dans le financement de milices terroristes. Rien pour la construction d’une vie meilleure, de stations d’eau potable, de résidences, de centres hospitaliers…Pourtant si les riches voisins arabes le voulaient, Gaza pourrait être la plus belle ville du monde. Plus simple que de construire une île artificielle en Arabie Saoudite.

 

Il est beaucoup plus populaire d’être pro arabe que pro israélien, et les bloggeurs l’ont bien compris. L’audience avant tout. Cette Guerre 2.0 m’interpelle sur l’usage du web sans avoir les connaissances d’un sujet. Le temps nous montrera quelles traces toutes ses notes et ses commentaires laisseront dans l’histoire. Et comme l’avait si justement écrit Konrad Adenauer ‘L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées’.

4 comments:

Anonymous said...

Bravo.
Merci pour votre blog

Thibault said...

Tres bon article. Je te remoercie pour toutes ses precisions. Finalement on sait pas grand chose du conflit.

kenny said...

Merci d'avoir mis les points sur les "i" mais malheureusement même si tu as 10000 fois raison je doute fort que les mentalités changent un jour la haine du Juif c'est vieux comme le monde.

Las said...

Les arabes n'en veulent pas aux citoyens israeliens mais à l'état sioniste israelien, qui attaquent les familles paléstinienne sur les plages, qui tue des enfants et qui emprisonne des femmes enceintes.
Comment voulez-vous qu'une eventuelle paix régne sur la région, si l'armée israelienne ne respecte aucunes frontières.
Les soldats israeliens, entrent et sortent du sud libanais quand ils veulent, et c'est pour ça que Hizbollah a capturer ces deux soldats... pour arrêter ces humiliations...
En tant qu'arabe musulman, je t'assure que la majorité des musulmans veulent la paix avec israel, mais pas avec l'état sioniste terroriste.
peace!