Saturday, April 15, 2006

Lelouche à Paris




En 1976, après avoir terminé son dernier film, Claude Lelouch s'est trouvé avec une bobine ou restait une dizaine de minutes non utilisé. Il a alors eu l'idée géniale d'organiser une espèce de course dans la capitale française. Sans demander d'autorisation à personne et avec l'aide de quelques-uns de ses collaborateurs, Lelouch décide de tourner le film par un beau matin du mois d'août, profitant ainsi d'une circulation plutôt rare.
Partant de la Porte Dauphine jusqu'à Montmartre, le trajet choisi est un des plus beaux de la plus belles des villes : Av. Foch, Place de l'Etoile, Champs Elysés, Concorde, Louvre, Opéra, Pigalle, Montmartre. La voiture est une Ferrari 275 GTB, du metteur en scène lui-même. Le film a presque 9 minutes, en pleine vitesse par les rues de Paris, et il est dit que, lorsqu' il a présenté le film au publique, le metteur en scène a été interrogé pour donner des informations sur qui aurait piloté la voiture.
Il a répondu qu'il s'agissait d'un pilote de F-1, mais s'est refusé de révéler son nom. Plus tard, après des investigations, la police parisienne est arrive à deux noms, Jacques Laffitte et Jacky Ickx. En réalité, le pilote de ce clip n'est ni l'un ni l'autre, mais Raymond TOUROUL, qui totalise 33 participations au 24 Heures du MANS (source sûre).

Mettez bien le son.

9 comments:

Anonymous said...

de source sur... la video est vendu dans le commerce.... ATTENTION

Florian said...

Il faudrait voir ca avec Google. C'est là ou je l'ai trouvée...

Mister Twils said...

Aï CARAMBA !!

PS : A propos de l'anonyme qu'a ecrit : "de source sur... la video est vendu dans le commerce.... ATTENTION"

La délation ... un sport bien Francais !!

b_adele said...

Pilote de F1 ou pas, le chaufeur de la voiture est un abruti. Je me suis pas amusé à compter le nombre de feux rouge grillé, mais c'est de l'inconscience.

Seul truc qui m'intrigue, je n'ai quasiment jamais vu personne croisé la ferari dans les carrefour (feux rouge). Je me demande si il y'avait pas des gens de la production qui bloquait les voitures ?

Anonymous said...

Moi non plus, j'ai vu personne bloquer les carrefours...en même temps en 1976...j'étais pas là !-)

Florian said...

Moi non plus j'étais pas là, mais bon...ca à l'air d'aller très vite. J'espère que les carrefours étaient bloqués

Anonymous said...

Il y a des informations erronées qui ont la vie dure !!!
NON ce n'était pas une Ferrari et NON ce n'est pas Touroul qui conduisait... mais simplement Lelouche au volant de sa Mercedes 300 SEL !

Et plutôt que d'écrire "source sure", je la donne la source !
http://memoiresdestands.hautetfort.com/archive/2006/03/24/c-etait-un-rendez-vous-priorite-3.html

voir également le site de Claude Lelouche :
www.lesfilms13.com/

Anonymous said...

Et Raymond Touroul n'a pas participé 30 fois aux 24h du Mans mais 14 fois :
de 1971 à 1979, de 1983 à 1986 et en 1989.
(lire "Le Mans un siècle de passion avec l'ACO" tome 2 de Michel bonté, François hurel et Jean-Luc Ribémon)

Florian said...

C'est dommage de rester anonyme quand on a autant de chose à dire...